Poésie Carré de Baudoin

Merci à vous pour cette rencontre créatrice entre Virtual Seoul et vos poèmes réels !

Plongés dans l’univers de Céline Bellanger, vous êtes partis à la découverte des puissantes photos de Françoise Huguier.  La galiériste, l’artiste aux ballons multicolores et la visiteuse ont chamboulé le pavillon Carré de Baudoin : vous êtes entrés dans un monde imprévisible, propice à l’écriture.  Performance « Arracher la joie aux jours qui filent » de La Comédie de Anges

 

dsc_2641

voici certains de vos poèmes inspirés des oeuvres de Françoise Huguier :

Yaël

img_8275-800x600

Irène

img_8276-800x600

anonyme

img_8278-800x600

Liliaimg_8279-800x600

Paulineimg_8280-800x600

Françoiseimg_8281-800x600

Marie-Aneimg_8282-800x600

nbdsc_2574

et pour finir, voici deux extraits de choix de poètes coréens contemporains à découvrir :

Tombent des flocons de mots  (…)

Comme des flocons de neige tombe le sens des hommes

Et on a beau chercher, patienter

Le sens de l’existence

Au creux de la main, fond.

Park Ynhui L’ombre du vide

L’étonnement quotidien dans le monde endormi

N’a pas de fin.

Les vibrations de l’instrument à cordes,

Une fois lancées, ne finissent jamais.

Bien qu’ils prétendent que c’est de la poésie, ces souvenirs deviennent des poèmes ou des déchets en fonction de qui les lit.

Ce soir, je tolère une triste mais extatique fantaisie, imaginant que vous faites de ce griffonnage un poème.

Park Je-chun , Dharma poèmes

La prochaine enquête d’imaginaire aura lieu au Petit-Palais dans l’univers impertinent d’Oscar Wilde le 20 décembre….

francoise-huguier-800x600

Publicités